Werner Jeker – Jean Otth


Conférence
Mercredi 16 janvier 2002, 18:00

Werner Jeker
graphiste, les Ateliers du Nord, Lausanne
Jean Otth
artiste, professeur à l’ECAL

SIGNALSCHMERZ – SIGNALDOULEUR
Un pavillon pour l’Expo 02

La douleur est souvent refoulée. Elle reste pourtant, entre amour et haine, l’un de nos sentiments les plus forts. Nous repoussons la douleur, nous éloignons l’angoisse: elles sont considérées comme des signes de faiblesse. Signalschmerz traite d’un thème auquel chacun d’entre nous a été confronté un jour dans sa vie.

Des mesures préventives constituent un signe d’espoir. Mais la douleur reste la douleur et nous fait souffrir. C’est pourquoi l’exposition se préoccupe du comportement en face de la douleur. Un phénomène qui a un visage. Pas uniquement par le biais de l’architecture ou de la mise en scène. Les parois sont constituées de milliers de fibres nerveuses. Sensibles et difficiles à interpréter comme sensation personnelle de la douleur. A l’intérieur de l’es­pace, il y a des mises en scènes mobiles et des projec­tions sur le rideau de fibres. Les installations se mélan­gent avec des interventions sonores, racontent la douleur comme chance, comme expression de la colère, mutis­me, plaisir ou tristesse de la perte.