Journée d’étude internationale

Laboratoire TSAM

Consacrée à la restauration des grandes structures en béton du XXe siècle, cette journée d’étude internationale s’inscrit dans le cycle de conférences autour de l’histoire de l’ingénierie organisée dans le cadre de l’exposition « Pier Luigi Nervi, l’architecture comme défi ». A travers la figure de cet immense constructeur, il s’agit d’interroger l’héritage construit des ingénieurs suisses et étrangers, convoquant les plus hardis d’entre eux. Alors que la sauvegarde de l’architecture du XXe siècle s’est récemment constituée en discipline à part entière, la préservation des ouvrages de l’ingénierie de cette période est encore balbutiante. Considérés trop souvent sous le seul point de vue de la sécurité et de la maintenance, on en oublie qu’ils sont parfois des chefs-d’oeuvre, jalons d’un « art de l’ingénieur » dont le siècle passé est fécond. Ces rencontres sont l’occasion d’initier, à l’appui d’exemples de projets de sauvegarde concrets, une sensibilisation aux enjeux patrimoniaux dans le domaine de l’ingénierie.

 

14h15 Introduction
Franz Graf et Yvan Delemontey, TSAM-ENAC-EPF, Lausanne

14h30 La sauvegarde des oeuvres de Pier Luigi Nervi : campagnes et projets en cours
Cristiana Chiorino, architecte et historienne de l’architecture, experte pour la Pier Luigi Nervi Project Association, Turin

15h Re-learning Early-Modernist Concrete for the 21st Century: Restoration of Centennial Hall in Wroclaw (1913-2013)
Hana Černinková, anthropologue et ex-directrice de la halle du centenaire, Université de Basse-Silésie, Wroclaw/Académie des Sciences, Prague

15h30 La restauration des halles du Boulingrin à Reims
François Chatillon, architecte en chef des Monuments historiques, Ferney-Voltaire/Paris

16h00 Pause

16h30 Ponts en béton armé de Robert Maillart : intervenir pour étendre la durée de service
Eugen Brühwiler, ingénieur, MCS-ENAC-EPF, Lausanne

17h Renforcer, transformer et pourtant maintenir : quelques exemples sur le destin d’ouvrages d’art en béton armé
Massimo Laffranchi, ingénieur, Fürst Laffranchi, Wolfwil

17h30 Du treillis à la poutre Vierendeel : le pont Dalvazza (Grisons) comme exemple du développement des formes en béton armé dans les années 1920
Jürg Conzett, ingénieur, Conzett Bronzini Gartman AG, Coire

18h00 Discussion

18h30 Restaurer le ferrociment de Pier Luigi Nervi : deux opportunités récentes
Tullia Iori, ingénieur, Université Rome Tor Vergata