Jean-Marc Lamunière

Serres et jardins d’hiver au XIXe
Exposition réalisée par la Société des Architectes de Rhénanie eu Nord et de Westphalie

Dessins pour la serre du jardin botanique de la Ville de Genève, 1985
Exposition réalisée par le Département d’Architecture de l’EPFL

15 – 30 janvier 1986


De 1790 à 1900, l’attrait pour les leurs exotiques, les plantes rares rapportées si précieusement dans les conditions de la navigation d’alors, le goût du dépaysement aux effluves coloniales et d’une nature renouvelée vont se confondre en une passion pour l’horticulture et en une forme architecturale : les serres et les jardins d’hiver. Leur extraordinaire expansion en fit un véritable mouvement de mode soutenu par la bourgeoisie fortunée, qui gagna progressivement l’ensemble de la société européenne.

L’élaboration du projet des serres de Jean-Marc Lamunière pour la Ville de Genève s’exprime par le dessin et celui-ci agit comme un langage solitaire et qui se destine au partage. Dans le cas présenté, la recherche projectuelle de l’objet ne suit pas un parcours linéaire qui la conduirait du lieu à son implantation, à sa forme, à ses fragments. L’ordre de l’histoire tisse les fils de la connaissance, le désordre de la mémoire ceux de la reconnaissance.

Architecte et théoricien de l’architecture, Jean-Marc Lamunière, tout en étant fondamentalement imprégné des mouvements successifs de l’architecture rationaliste et conscient des impérialismes de la pratique, rêve à une réhabilitation du statut de l’architecture comme artiste au sens où l’assignait la Renaissance et élabore ainsi une oeuvre personnelle – classique, dira Max Bill – dont la Serre de Genève est un des éléments caractéristiques. Enseignant simultanément à Genève et à Lausanne, poursuivant sa participation aux séminaires de l’université de Pennsylvanie à Philadelphie, il explore aussi les régions limitrophes de l’architecture en dirigeant ne recherche sur un langage commun à l’architecture et à l’usager.


Catalogue :
Jean-Marc Lamunière – Dessins pour une serre – Conservatoire et Jardin botanique de la Ville de Genève
Ed. EPFL Département d’architecture, Introduction d’Alberto Sartoris, janvier 1986