Les jardins de Jacques Wirtz

Jardin personnel de Jacques Wirtz, Botelmelk, Belgique

11 – 25 janvier 1995


Exposition réalisée par la Fondation pour l’Architecture, Bruxelles

Paysagiste belge né à Anvers en 1924, Jacques Wirtz a réalisé plus d’une centaine de jardins et s’est vu confier récemment le projet du jardin du Carrousel aux Tuileries à Paris. Cette oeuvre vaste, constituée dans sa majeure partie de jardins privés fait aujourd’hui l’objet d’une exposition qui met en évidence la richesse et la complexité d’une pensée contemporaine ayant pour objet le jardin et le paysage. – C’est à une sérieuse formation agricole que Jacques Wirtz doit sa connaissance de plantes. Sa passion des végétaux s’exprime également dans le désir de rechercher toujours de nouvelles plantes comme en témoigne cette pépinière qu’il a créée dans son jardin près d’Anvers dans laquelle il expérimente et acclimate sans cesse des variétés destinées à être transplantées dans les jardins qu’il réalise.

Son travail d’architecte s’oriente quant à lui autour de ces deux entités inséparables que sont l’organisation propre à la demeure et à la plante et l’architecture intime du végétal, sa structure biologique. Jacques Wirtz ne va pas hésiter à tenter d’en reculer les limites en renouvelant, entre autres, l’art topiaire. Ce procédé en lequel il est passé maître et auquel on a longtemps assimilé son travail, consiste traditionnellement en une taille figurative ou géométrique de végétaux comme le buis, les charmes, les ifs. Cette tradition qui remonte à la période romaine et qui s’exprime pleinement pendant la Renaissance, Jacques Wirtz va lui insuffler un souffle nouveau, une souplesse, une énergie et une liberté jamais obtenues.