Guillaume Habert

Guillaume Habert


Conférence
4 avril 2017

Guillaume Habert
ingénieur matériaux, professeur, chaire de construction durable, ETH Zurich

Construire avec ce qu’on a sous nos villes

Dans la chaire de construction durable de l’ETH à Zurich, nous transformons les propriétés de la terre de façon à pouvoir travailler avec autant de facilité sur le chantier qu’avec du béton de ciment. Les sels que nous ajoutons transforment les techniques de mise en œuvre mais pas le matériau qui reste un matériau de construction à très faible impact environnemental.
De plus, les études des flux de matériaux en ville montre que ce matériau terre est de loin le matériau le plus abondant et le plus accessible dans nos villes modernes.

Présentation de terrabloc par Rodrigo Fernandez et Laurent de Wurstemberger

Débat avec les étudiants en architecture et ingénierie de l’EPFL

et Pierre Frey, historien, Prof. honoraire EPFL
Corentin Fivet, ingénieur civil architecte, professeur EPFL
Roger Boltshauser, architecte, professeur invité EPFL
Modération Catherine Nachbar

La popularité de la terre est symptomatique d’une génération de constructeurs marquée d’une part par une volonté de retour à des valeurs traditionnelles, et par une évolution exponentielle de la performance technologique d’autre part. Son utilisation dans la construction soulève en conséquence de nombreux questionnements pour les architectes et les ingénieurs.
Afin que la terre crue ne demeure pas l’objet d’un simple engouement épisodique mais puisse s’élever au rang de véritable alternative constructive, il convient de penser aussi bien en termes de philosophie du matériau que de matérialité.

Organisé avec l’association des étudiants d’architecture de l’EPFL
Conférence en français