Machines à enseigner et dessiner l’architecture

Jeudi 9 octobre 2008 à 18h00

Table ronde
avec la partcipation de:
Alin Décoppet, Leo Veuve, René Vittone et Luca Ortelli
introduction:
Jacques Gubler

L’enseignement de l’architecture serait une machinerie technique et pédagogique. Depuis 200 ans les outils à dessiner suivent la pointe de la technique. La pédagogie balance entre l’enseignement mutuel en atelier et le choix du maître exclusif. Tschumi se voulait éclectique. Le train, la voiture, l’avion étaient les outils de son enseignement, autant que la caméra reflex. Il avait le compas dans l’oeil. Le software des machines à dessiner ont gardé le compas dans l’oeil. Élèves de Jean Tschumi à l’EPUL, Alin Décoppet, Leo Veuve et René Vittone, outre leurs nombreuses réalisations, ont enseigné à l’EPFL. Leur témoignage interpelle l’actualité de l’enseignement à l’ENAC où le cours de base est assuré par Luca Ortelli. Le débat sera introduit par Jacques Gubler, commissaire de l’exposition « Jean Tschumi, architecture échelle grandeur. »