Meili, Milan et la « torre svizzera »

8 au 22 janvier 2003
Meili, Milan et la « torre Svizzera »
Exposition réalisée par l’historienne de l’art zurichoise Karin Gimmi et le bureau d’architectes Broggi et Burkhardt à Milan

La construction du Centre Suisse de Milan, projeté et réalisé entre 1947 et 1952, est une des réalisations majeures de l’architecte suisse alémanique Armin Meili. Rendu célèbre par la construction de la Kongresshaus de Lucerne, Meili accède à la notoriété en tant que directeur de L’Exposition Nationale de 1939. Dans les années cinquante, en même temps que le Centre Suisse, il a l’occasion de réaliser le siège social de ABB à Baden, un centre d’impression pour la maison d’éditions Mondadori à Vérone et une tour pour l’agrandissement du « Nationalzeitung » à Bâle.

Le Centre Suisse a été, jusqu’à la construction du « Pirelli » de Gio Ponti, le plus haut bâtiment de Milan. Inhabituelle en Suisse, la construction d’une tour au sortir de la guerre en plein centre de Milan pose la question du choix typologique, de la représentativité des formes ou de la manière dont la collaboration avec l’architecte rationaliste Giovanni Romano a abouti à l’expression d’une architecture de Style International.

Dans le prolongement des réflexions des CIAM, la reconstruction d’après-guerre de Milan supposait une réponse qui intègre les notions de centre urbain fonctionnel, de nouveau centre ville, proche des propositions du Corbusier.

Le bâtiment caractérise cette architecture engagée des années 50′ par la solution urbanistique choisie, ainsi que par une série de détails, dont notamment le plaquage des façades en marbre.

Réalisée par l’historienne de l’art zurichoise Karin Gimmi, en association avec le bureau d’architecture Broggi & Burckhart de Milan, l’exposition essaie de répondre à ces interrogations d’ordre administratif, constructif et politique qui ont conduit à la réalisation du Centre Suisse de Milan.