Matière d’art, Architecture contemporaine en Suisse

  5 décembre 2001 au 25 janvier 2002
Matière d’art. Architecture contemporaine en Suisse
Exposition réalisée par l’institut de Théorie et d’Histoire du Département d’Architecture pour le Centre culturel suisse à Paris

L’exposition propose une « coupe » dans le passé le plus récent de l’architecture suisse, sa partie centrale étant en effet consacrée à la présentation de quinze bâtiments achevés de construire entre 1997 et 2000.

Cette « coupe » n’a pas pour objectif d’être représentative de toute l’architecture suisse contemporaine. Faire une exposition nécessite des choix si l’on veut proposer, non pas une lecture documentaire à visée exhaustive, mais une lecture qui suppose des partis-pris quant à ce que l’on estime être au vif de la production architecturale contemporaine.

Extrait de la conversation entre Jacques Lucan et Martin Steinmann, publiée dans le livre Matière d’art – Architecture contemporaine en Suisse, par Jacques Lucan et Bruno Marchand. env. 208 pages, env. 75 reproductions couleur et 160 noir et blanc, 70 dessins, 21 x 27 cm, anglais/français aux éditions Birkhäuser, Bâle

J.L. – Sans conclure, essayons de voir les implications qu’emportent les caractéristiques de l’architecture suisse contemporaine (…). Si les bâtiments que nous présentons (…) sont différents les uns des autres, ils recherchent cependant, pour la plupart, une présence d’une grande intensité, une présence physique dans laquelle matérialité et intégrité sont des caractéristiques essentielles. Cette présence physique intense correspond à l’exigence de retrouver des sensations élémentaires et quasi phénoménologiques – nous en avons longuement parlé – , pour réactiver nos capacités de regarder et ouvrir de nouveaux terrains à notre sensibilité et à notre imagination.