Construire des logements

L’habitat collectif suisse dans le second après-guerre

25 octobre au 29 novembre 2000


Exposition réalisée par l’Institut de Théorie et d’Architecture du Département d’Architecture de l’EPFL

On a longtemps considéré que la production de logements collectifs dans le second après-guerre en Suisse était uniforme, répétitive et normative, induite par la généralisation du système d’aide au logement social et par l’application des méthodes de construction industrielle seules capables, à l’époque, de répondre aux besoins du plus grand nombre. Cette perception d’une conception dominante concentrée sur une série réduite de plans de logements établis en fonction de la composition d’une famille traditionnelle et des modes de vie standard, demeure certes légitime mais elle peut néanmoins être nuancée par la prise en compte d’une série d’expériences dont les efforts d’innovation et les perspectives d’évolution sont remarquables. Conçues à partir de la fin des années 40, les réalisations qui proviennent d’une génération d’architectes émergente qui affiche une ouverture aux oeuvres protagonistes de la scène internationale, diffusées par le « tourisme international » qui ne cesse de se généraliser par le biais des revues et par les réseaux d’échanges personnels, institutionnels ou académiques. Jalonnée par l’influence de ces modèles internationaux, la production de logements collectifs suisses, durant le second après-guerre est parfois aussi soumise à l’interférence de certains mythes – comme le rêve de la maison individuelle ou celui des espaces flexibles organisés par les habitants – dans la conception des espaces domestiques.

Basée sur un matériau inédit de documents originaux, l’exposition se présente comme une rétrospective des plus grands modèles réalisés en Suisse depuis les années 40 – des immeubles tours d’influences scandinave et américaine aux « unités d’habitation » d’inspiration corbuséenne, de l' »habitat groupé » aux habitations en terrasses, de la flexibilité à l’îlot urbain – et comme un aperçu de la situation contemporaine à travers certaines opérations de logements représentatives des pratiques urbanistiques et architecturales



Siedlung Halen, 1955-61, Herrenschwanden, Berne
Architectes : Atelier 5


Immeuble d’habitation, Laufenburg, 1994-96
Architectes: M. Burkhalter & Ch. Sumi


Tour d’habitation, Lancy, 1960-64
Architectes : J.-M. Lamunière & G. van Bogaert