Giorgio Grassi, architecte Milan

11 au 31 mai 2000
Giorgio Grassi
4 musées
Berlin, Osnabrück, Cologne, Schwabish Hall

Confrontées à la cité moderne, les oeuvres de Giorgio Grassi peuvent être considérées comme un moment de réflexion consacré à la résolution des problèmes de rapports et de relations des formes entre elles dont le résultat va toujours au delà de la forme, à la réitération des modèles expressifs et architectoniques, à l’examen des détails pour affirmer le caractère immuable de l’intervention spécifique, la qualité discrète et mesurée des nouveaux volumes.

Cette quête d’intemporalité est l’un des aspects les plus importants et, peut-être, l’objectif même de son travail.

Les quatre projets de musée qui sont le thème de cette exposition témoignent de la nécessité de rendre plus explicite le sens des projets, les difficultés, les obstacles et aussi la réduction à peu d’éléments, très simples, auxquels est attribuée la tâche limitée de se représenter seulement eux-mêmes, leur matérialité et leur confirmation dans le temps.