Fonctionnalisme 1927-1961

Hans Sharoun versus « Opbouw »

15 mars au 12 avril 2000


Exposition réalisée par la Technische Universität Delft

La Faculté d’Architecture de l’Université technique de Delft (NL) présente le résultat d’une recherche approfondie sur les approches différentes dans l’architecture fonctionnaliste. L’exposition juxtapose deux courants qui se fondent tous deux sur la primauté de la fonction, mais parviennent à des résultats très contraires dans leur développement ultérieur. Il s’agit d’une comparaison entre l’oeuvre de l’architecte berlinois Hans Sharoun et celle du Groupe de Rotterdam « Opbouw » (Développement) dont les représentants les plus célèbres sont les architectes Mart Stam, Willem Van Tijen, Johannes van den Broek et Jakob Bakema. Les deux courants se sont consolidés pendant les années 30 et ont pu concrétiser leurs idées au cours des années 50 au moment de la reconstruction.

Pour mettre correctement en exergue les principales divergences des deux courants, la comparaison s’est basée sur le même mandat de projet : le logement et, par extension, la construction de logements. Le choix des représentations de ce qu’on appelle l’époque du « Neues Bauen », en provenance des Pays bas et d’Allemagne, repose sur le fait que la construction de logements représentait pour ces architectes en particulier l’une des tâches architectoniques les plus importantes de leur époque.



Hans Scharoun, maison Schminke, 1933


Opbouw-Van den Broek, Kralingen Vredennoordlann, 1945-49