Jean Nouvel

La salle de concert de Lucerne
L’exacte représentation d’une volonté
Photographies de Jean Nouvel

13 – 26 janvier 2000


Exposition réalisée par l’Architekturgalerie de Lucerne à l’occasion de l’inauguration de la salle de concert du KKL

L’exposition intitulée « L’exacte représentation d’une volonté » entend rendre compte de la recherche approfondie d’une solution adéquate en matière de construction. Les projets de Jean Nouvel se caractérisent en effet par l’examen consciencieux de la commande et l’étude minutieuse du site. Avec une démarche très personnelle, il sonde la poésie du lieu dans une quête imaginaire des limites du possible.

En témoignent un certain nombre de réflexions extraites du catalogue sur le projet en général et les photographies qu’il propose en particulier : « Si je me mets à Lucerne sur l’angle et si je dégage tout l’angle, c’est pour avoir cette vue panoramique à la fois sur la ville et sur le lac qui contient quelque chose qui n’existe pas et qui est difficile à conquérir (…). Si je me mets en face de Lucerne et si je découpe des cartes postales, c’est parce que je sais que j’ai cela et je sais quelle échelle j’ai en face et donc je me mets en situation de conquérir ou de prendre un sens par rapport à un site génértal ou à un paysage (…).- Ce sont ces éléments-là qui déterminent des choix stratégiques et qui seulement alors conduisent à des formes (…). Je pense qu’il y a un certain nombre d’intentions conceptuelles qui peuvent être vérifiées à posteriori ou prouvées par des photographies. Il peut y avoir aussi des photos d’une nature assez conceptuelle qui marquent les principales choses et qui vont dans le sens d’une approche un peu fractale (…). Ce n’est pas automatiquement la vue immédiate, c’est plutôt la mise en relation de plusieurs échelles, la mise en relation d’un site et d’un bâtiment. Donc, finalement, c’est une façon de lister, de relister les intentions du projet et de les donner à voir ».