Atelier Cube


La Grande Borde.
Transformation d’immeuble à caractère social, rue de la Borde, Lausanne

5 novembre au 3 décembre 1997
Atelier Cube
Guy & Marc Collomb, Patrick Vogel
architectes, Lausanne
Exposition réalisée par l’Institut de Théorie et d’Histoire de l’Ecole polytechnique fédérale de Zürich
 

Atelier Cube, nom évocateur pour un bureau de conception architecturale. Le cube – corps tridimensionnel d’une pureté sans pair – est la métaphore par excellence l’architecture. Synthétisant l’ensemble de la création dans ce domaine, ses coordonnées suggèrent des espaces solides et larges, mais elles honorent également l’oeil qui pense et qui ressent. le cube représente à la perfection l’intérieur et l’extérieur, les faces externes cachant des aspects plus sombres; le cube évoque la clarté de la géométrie cartésienne et euclidienne, tout en introduisant des notes plus subconscientes et plus dissimulées.

Comme un nombre sans cesse croissant de jeunes bureaux, l’Atelier Cube s’est consacré durant les toutes dernières années, à l’élaboration d’une expression néomoderniste, associant une technologie de construction inventive à un style minimaliste. Il combine espaces vides et corps solides d’une manière précise et pleine d’égards caractérisée par la rigueur, la simplicité, l’économie et une formulation des détails articulés de façon peu orthodoxe. Cette attitude trouve son origine dans des considérations qui ne visent pas à la représentation, mais à la présentation, considérations qui se résument en un « What you see is what you get ». En même temps, de façon quasi imperceptible, le travail de l’Atelier Cube se fonde sur la recherche de sources culturelles profondes. » (R. Slutzky)

En 1982, Patrick Vogel, Guy et Marc Collomb gagnent le premier prix du concours pour le Bâtiment des Archives cantonales Vaudoises. Ils fondent alors leur bureau et partagent leurs activités entre concours et constructions de bâtiments publics tels que l’institut de Recherche sur la physique des Plasmas à l’EPFL et l’Ecole de Chimie de l’Université de Lausanne où la construction de bâtiments hôteliers ou sociaux. L’attention portée aux éléments constituants permanents de l’architecture: l’espace, la lumière, les matériaux, une conception reliée au contexte territorial et social, la volonté de pérenniser le domaine bâti en s’attachant tout particulièrement au souci de son devenir caractérisent leurs propositions architecturales.