William Lescaze 1896-1969 – Genève-New-York


Philadelphy Saving Fund Society, 1932
Philadelphie
3 novembre au 3 décembre 1993
William Lescaze architecte 1896-1969
Genève/New York
Exposition réalisée par la Syracuse University, NY complétée avec la collaboration de la Section d’Architecture de l’EIG et le GTA de l’EPFZ

Parmi les pionniers de l’architecture moderne, William Lescaze occupe une place privilégiée par le simple fait que l’introduction de l’architecture moderne en Amérique est directement liée à son oeuvre. La prestigieuse revue Fortune prétendait, en octobre 1931, qu’il était le seul représentant avec Frank Llyod Wright et Richard Neutra, de la nouvelle architecture aux Etats-Unis. Après des études à Genève et à Zürich, William Lescaze partit tenter sa chance aux Etats-unis en 1919. Après les dures première années d’immigration, il acquit vers 1928 la pleine possession de ses moyens. En 1920, avec la Nursery de Oaklane, il attire l’attention de l’Amérique sur les « nouvelles possibilités architecturales » comme le fit remarquer Henry Russel Hitchcock. Mais c’est avec la construction du gratte-ciel de la Philadelphy Saving Fund Society en 1932 que Lescaze et Howe, son associé, vont connaître la consécration. Cet impressionnant édifice qui frappe encore aujourd’hui par la solution savante de ses volumes et la liberté de son plan, ne devait pas être égalé pendant de nombreuses années. Le Corbusieur, lui-même, lors de son « voyage au pays des timides » en 1326, dira que l’édifice affirme face au monde « la dignité des temps nouveaux ». Rien d’étonnant donc à ce que dans l’exposition qui se déroula de février à mars 1932 au Musée d’Art Moderne de New-York, les travaux de Lescaze et Howe aient jouxté ceux de Le Corbusier, de Mies van der Rohe, de Gropius, de Neutra et de Wright. Dès cette époque, W. Lescaze jouira de la plus grande considérationb et sera chargé des mandats les plus prestigieux. Il établit des projets pour le Musée d’Art Moderne de New York et réalise des studios pour l’une des sociétés de l’industrie naissante du cinéma. la Columbia Broadcasting Sytem à Hollywood. Il construit pour l’industrie de l’aviation le pavillon de l’exposition mondiale de New York en 1939. A cette occasion, son pays d’origine, la Suisse, le mandate également pour la réalisation de son pavillon. Des industriels tels que la Kimble Glass Company à Vineland dans le New Jersey, lui confient la réalisation de leur siège en reconnaissance de son travail de pionnier dans l’utilisation de nouveaux matériaux. W. Lescaze a aussi réalisé une grande partie de son oeuvre des années 20 et 30 dans le domaine où l’architecture et le design se chevauchent. Il dessina le mobilier et des intérieurs modèles pour les grands magasins et les musées. Le mobilier, des cendriers, des horloges et d’autres décors d PFSF complètent remarquablement le design du bâtiment. Ses réalisations pour CBS allaient des logos aux bâtiments en passant pas les studios, les microphones et même des voitures.