Alejandro de la Sota

architecte, Madrid

Gymnase, Collège Maravillas, Madrid, 1941

25 avril – 9 mai 1990


« On a enfin commencé à comprendre l’importance de la contribution espagnole à l’architecture moderne des années 50 et 60 et c’est dans une perspective nationaliste et européenne que l’exposition présente l’oeuvre d’Alejandro de la Sota qui a maintenant 78 ans et qui continue de travailler à Madrid en insistant sur le Siège du Gouvernement à Tarragone (1951) et sur son chef-d’oeuvre, le Gymnase de l’Ecole Maravillas à Madrid en 1061. Il est certain que de la Sota a exercé une grande influence sur la jeune génération espagnole en transcendant le style et en donnant des principes.