Livio Vacchini

7 projets 1970-1987

23 novembre – 7 décembre 1988


Exposition réalisée par l’Association culturelle pour l’architecture Abaco

Ecole élémentaire, Locarno, 1970-78
Bâtiment administratif, Lugano 19745-1975
Ecole élémentaire, Montagnola 1983-84
Maison familiale, Ascona 1983-1984
Studio d’architecture, Locarno, 1984-85
Lido patriziale, Ascona, 1982-87

« Etre architecte veut dire donner forme à un besoin. Comment naît la forme? Elle ne tombe pas du ciel, pas plus que d’une inspiration spècifique mais naît de principes et de règles. Les principes abstraits ont un caractère personnel et dogmatique et sont le fruit de réflexions, de théorisations sur les aspects de la vie et du monde réel. Les règles au contraire se fondent sur la raison et gouvernent l’ambiance culturelle dans laquelle nous vivons (…). Si quelqu’un me demande quelles sont les règles du jeu, je ne connais personne d’autre qui les a résumées mieux que Saint Thomas : – L’intégrité. La forme de l’édifice doit être autosuffisante, une forme en soi. – La totalité. Les diverses parties qui composent l’édifice ne peuvent pas être séparées les unes des autres. Les détails n’existent pas. – La symétrie. Les parties doivent être en équilibre, elles doivent être en proportion. . L’originalité. L’édifice doit être unique, original, autobiographique et ne peut pas se reproduire. Ces règles que je viens de citer, je les ai en moi comme les branches d’un arbre qui surgissent du tronc. Ce tronc représente une manière obsessionnelle de considérer que tout ce qui existe au monde trouve une manière de se poser sur terre, d’avoir un centre et de regarder vers le ciel. (LV)


Maison familiale, Ascona, 1983-1984

Studio d’architecture, Locarno, 1984-1985

Lido patriziale, Ascona, 1982-1987