Le Corbusier et la Suisse

6 – 20 mai 1987


Exposition réalisée par le GTA de l’EPFZ

Le texte Mes rapports avec la Suisse a exactement cinquante ans. Il fut écrit par l’architecte suisse le plus célèbre, le Corbusier, qui avait d’ailleurs adopté en 1930 la nationalité française. Ce texte sera pour la première fois accessible au public dans le cadre de l’exposition Le Corbusier et la Suisse : documents sur une relation difficile qui aura lieu au Département d’architecture de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Le Corbusier dresse un bilan de sa relation avec la Suisse en 1937, sur la demande de l’historien d’art, Siegfried Giedion. Celui-ci ne publia pas ce texte dont le ton négatif semblait ne pas convenir à la préparation d’un come-back de Le Corbusier, En effet, en 1938, on rendait hommage à Le Corbusier sous la forme d’une exposition au Kunsthaus de Zurich, organisée grâce à Giedion. L’exposition qui était principalement consacrée à sa peinture, lui donna l’occasion d’ajouter un grief à ceux qu’il exprimait dans son texte (notamment le fait que son architecture était qualifiée de bolchévique!). Dans la presse, sa peinture fut mise en relation de manière plutôt péjorative avec une vision « jurassienne » du monde. L’important était pourtant que la première présentation publique de sa peinture, qui ne trouva que beaucoup plus tard une consécration méritée, ait lieu en Suisse et non en France, pays de ses expériences. Paradoxalement, Le Corbusier devait d’abord sa réputation et son succès au soutien de ses amis suisses.

La présente exposition, qui est organisée à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, a pour but de mettre en lumière les relations difficiles entre Le Corbusier et son pays natal. Elle présente des documents peu connus et jamais publiés, provenant de l’Institut de Théorie et d’Histoire de l’architecture de l’EPFZ qui est l’auteur du choix des documents et de leur présentation.



1928, Wangen a.d. Aare
Pierre Jeanneret, Le Corbusier, F. T. Gubler,
Sigfried Giedon. Photo : Alfred Rot


1938, Zürich
Le Corbusier ave Carl Hubzcher