Architectures d’ingénieurs: XIXe et XXe siècles

11 au 26 novembre 1980
Architectures d’Ingénieurs XIXe et XXe siècles
Exposition réalisée par le Centre Georges Pompidou , Paris
 

Le XIXe siècle voit s’affirmer le personnage de l’ingénieur-constructeur qui, aux côtés de l’architecte, va promouvoir les technologies et les matériaux nouveaux, engageant ainsi l’art de bâtir dans un processus de remise en question propre à l’orienter dans la « Voie rationnelle ». Le rôle nouveau de l’ingénieur s’inscrit dans le cadre d’une société qui s’organise autour des grandes cités industrielles. Sous-tendu par un discours humaniste et la « Foi dans une ère nouvelle », il participe d’une politique de développement des travaux publics qui lie les intérêts privés aux intérêts d’état. L’exposition qui témoigne de deux siècles de recherches, se propose de montrer à la fois le côté spécifique des constructions d’ingénieurs (ouvrages d’art, bâtiments industriels, halles d’expositions…) dans ce qu’elles ont d’éphémère, de ponctuel et d’anonyme et leurs répercussions durables sur l’ensemble de l’architecture contemporaine.
 

Six hangars d’aviation à Ortebello construits par P.-L. Nervi en 1939-1940