Deux types d’habitation mobile

La yourte d’Asie Centrale

Le tipi d’Amérique du Nord

12 – 25 janvier 1977


Exposition réalisée avec la collaboration de Micheline Centlivres, Neuchâtel et d’Aimé Moret, Lausanne

Les conditions même du nomadisme pastoral rendent nécessaire l’usage d’une habitation transportable au cours des déplacements liés à l’exploitation de plusieurs domaines écologiques. La nature de cette habitation mobile est fonction des animaux de transport et des matériaux disponibles, mais aussi des traditions culturelles.

La yourte est l’habitation mobile des pasteurs mongols et turcs dans toute l’Asie centrale. Dans le nord afghan, elle est encore l’habitation permanente ou saisonnière d’un certain nombre de nomades et de semi-nomades (Kirghiz, Uzbeks, Turkmènes, entre autres). La tente noire est apparue au Nord de l’Hindoukouch avec l’expansion pachtoune dans le Turkestan afghan à partir de la fin du XIXe siècle.