Luca Merlini


Conférence
Mercredi 9 novembre 2011, 18h30
Auditoire SG, EPFL

Dans le cadre de l’exposition Las Vegas Studio, Images from the archives of Robert Venturi and Denise Scott Brown

 

L’épaisseur des lignes

La conférence est en deux parties. Dans la première, on suit Venturi qui s’est peut-être trompé de ville. Dans la seconde, on prend ses vacances dans le SDOOF HOTEL (Some Days Out Of Fear Hotel). L’une et l’autre sont deux fictions architecturales où l’auteur, après avoir parcouru le Pays des Maisons Longues, poursuit son exploration de l’épaisseur des lignes. Tout cela en forme d’hommage à quelques projets héroïques et exagérés dont on finit par comprendre que ceux qui s’en évadent n’ont été simplement que les prisonniers du quotidien.

 

Luca Merlini
Professeur à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais.
Architecte diplômé de l’École Polytechnique Fédérale de Zurich, Luca Merlini est né en 1952 à Mendrisio (Suisse) et possède les nationalités suisse et française.
Après avoir travaillé à New York et Paris avec Bernard Tschumi, notamment dans le cadre de recherches théoriques sur l’espace et, comme chef de projet pour la conception et réalisation du Parc de la Villette (1980-92), Luca Merlini ouvre en 1985 son propre atelier d’architecture à Lausanne et Paris. Il participe à de nombreux concours. Souvent primé ou mentionné pour des projets combatifs qui marquent un fort engagement théorique, il ne passe véritablement à la réalisation qu’une dizaine d’années plus tard notamment à travers l’interface des transports publics au Flon à Lausanne.
En 1997, il fonde avec Emmanuel Ventura le bureau M + V, merlini et ventura architectes.
Luca Merlini enseigne le projet d’architecture et le projet urbain depuis 1985. Il est l’auteur de plusieurs textes critiques parus dans des revues d’architecture et a publié le ‘roman d’urbanisme’. Les habitants de la lune (Sens & Tonka ed., 1999) et le ‘polarchitectural’ géographies de la disparition (ed. manuscrit.com, 2002).
Luca Merlini a tenu de nombreuses conférences sur son travail théorique et construit (Burgdorf, Chur, Fribourg, Genève, Hyères, Lausanne, Lille, Lugano, Paris, Marseille, Messina, Milano, Québec, Strasbourg, Stuttgart, Trogir, Zurich) et exposé notamment à Berlin, Genève, Hyères, Marseille, Neuchâtel et Paris