Dominique Rouillard

Dominique Rouillard



Conférence
Mercredi 17 octobre 2012, 18h
Espace Archizoom, EPFL

Dans le cadre de l’exposition Yona Friedman, Genesis of a Vision

 

Just what is it that makes Friedman so appealing ? hier et aujourd’hui

La redécouverte de l’œuvre de Yona Friedman est en soi un sujet d’interrogation : est-ce le conte utopique, que narre le projet de ville spatiale élaboré au tournant des années 50 et 60, qui de nouveau fascine ? Ou assiste-t-on à l’entrée de la mégastructure, restée à l’état de dessins et de collages, dans la culture du design quand on la voit exposée dans les galeries d’art et de mode ?

Cette médiatisation inattendue du travail de Friedman pourrait faire oublier ce qui pourtant reste son apport essentiel à l’histoire et à la théorie de l’architecture. On l’exposera au travers de cinq concepts mettant en évidence la pertinence de son propos, cinq villes théoriques pour voir et penser la ville d’aujourd’hui.

 
Dominique Rouillard
Architecte, docteur en histoire de l’art, Dominique Rouillard est professeure à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais et dirige le laboratoire de recherche du LIAT (Laboratoire, Infrastructure, Architecture, Territoire). Elle est directrice d’études dans les écoles doctorales Ville Transport Territoires (Paris EST) et Histoire de l’art (Panthéon Sorbonne 1). Elle est membre fondateur de l’agence d’architecture et d’urbanisme Architecture Action. Ses recherches portent aujourd’hui sur l’histoire immédiate de l’architecture, de la ville et des infrastructures contemporaines.

Derniers ouvrages parus : Superarchitecture. Le futur de l’architecture 1950-1970 (Éd. de la Villette, 2004), Architectures contemporaines et monuments historiques (Le Moniteur, 2006), L’infraville. Futurs des infrastructures (dir.)(Archibooks 2011), Imaginaires d’infrastructure (dir.) (L’harmattan, 2009), La métropole des infrastructures (dir.) (Picard, 2009).