Patrick Bouchain

Patrick Bouchain


Conférence

26 novembre 2013

Dans le cadre de l’exposition Ville ouverte – Penser en construisant

L’exploration du possible

Le monde COMMUN est à composer, tout est là, il est à faire.
Pour le composer, il faut détecter les composionnistes et se mettre au travail. Il n’y a plus un bon et un mauvais côté des idées, il faut les mettre à l’épreuve et expérimenter. Confronter sans cesse ce que nous pouvons être à ce que nous sommes.
Certaines époques appellent à l’utopie, je me demande si ce n’est pas le cas de la nôtre. Actuellement, tout est bloqué.
La fonction positive de l’utopie c’est l’exploration du possible, son intention est de défier l’ordre présent. L’utopie ne fonctionne pas comme une alternative à l’ordre, mais comme un moyen de palier l’inadéquation de l’action politique et de répondre par l’action au désenchantement du citoyen face à l’imbroglio dans lequel nous nous trouvons tous. Elle autorise une manifestation affective vers l’action.
L’utopie met à distance de la réalité présente, elle évite de la voir comme inéluctable car elle propose d’autres réalités possibles, elle fait voir les choses autrement, elle donne envie de faire ensemble le monde COMMUN.

 » Percevoir dans le présent le possible ignoré  »  Henri Lefèvre

Patrick Bouchain
architecte et scénographe, Paris
Biographie


Vidéo