Vittorio Gregotti

Architecte, Milan

21 mai – 4 juin 1980


« J’ai toujours cherché à maintenir cohérente la relation entre la théorie et le travail de projétation ».

« J’ai cherché par exemple à comprendre ce que l’on pouvait tirer d’une réflexion sur l’idée même de paysage et de nature comme ensemble de toutes choses, comme représentation symbolique, comme souvenir de la configuration antérieure ».

« Je me suis spécialement occupé des milieux de la grande industrie de distribution et de l’université, ce qui m’a mis en face de la possibilité de contrôler à quel point les principes et les méthodes résistaient aux confrontations avec la réalité productive ».


Centre de recherche ENA
Casaccia, 1985-1988


Stade « Luigi Ferraris »
Gènes, 1986-1989

Résidence à Spandau
Berlin, 1993-1998